Deuxième grande étape : la préparation du sol

Avant de procéder au semis, il faut s’assurer que le terrain est adapté à votre projet. En gazon conventionnel, cela nécessite quelques ajustements comme le nettoyage du sol.

On retire les grosses pierres, les mauvaises herbes, on retourne la terre et parfois de procéder à un faux semis qui consiste à préparer la terre comme pour procéder au semis du gazon et une fois que les graines des mauvaises herbes sont sortie de terre, il suffit de passer un coup de râteau pour les déraciner. La terre est alors purgée et il y a moins de risque de voir apparaître les mauvaises herbes rapidement.

  • le travail de la terre pour lui donner la forme désirée,
  • la modification de la structure du sol avec des amendements et des apports organiques,
  • Le nivelage le sol pour finir.

En gazon bio, on peut tout simplement préférer conserver le terrain dans sa structure naturelle et semer sans préparation préalable. Cette technique est 100% naturel mais ne permet pas forcément de bons résultats dans le temps et dans l'espace. La meilleure manière étant de concilier la main de l'homme et la force de la nature. Car la nature aussi a parfois besoin d'un coup de pouce pour se rendre encore plus belle.

Pulverisateur JET7
Pulverisateur JET7
Découvrir nos autres sites sur les nuisibles...
Depuis 2007, les meilleurs produits dans notre boutique ...
...et les annuaires des professionnels de la lutte contre les nuisibles...